• 02.

    Je fus choquée et répéta.

    -JE M'EN FICHE ! JE VEUX SORTIR ! TOI RESTE ICI MOI NON TSS...

    -ET COMMENT? Dit le garçon intrigué.

    - Euh... Je trouverai. Pour l'instant aide moi a trouver l'entrée. Tu m'as bien vu entrée.

    -Non.

    -Pourquoi?

    -TU CROIS QUE JE SUIS IDIOT OU QUOI ? TU CROIS QUE JE N'AI PAS CHERCHER CELA FAIT UN AN QUE JE SUIS ICI ! ON M'A FAIT ENTRER EN ME JETANT DU PLAFOND D'EN HAUT QUI EST A 5 MÈTRE DE NOUS EN PLUS IL EST IMPOSSIBLE DE QUITTER CAR NOUS SOMMES ENTOURER DE LAVE ! IDIOTE ! Dit-il en m'aggressant.

    -Mhh... Qui te dit que tu n'es pas une personne envoyée pour me surveiller ?

    - Vas-y penses-le, crois-le. Essaie de t'enfuir et tombe dans la lave et crève comme Thomas. Je m'en fiche.

    -Thomas? C'est qui ?

    - Un garçon qui avait 15 ans et qui était là avec moi. Il avait réussit a monter jusqu'au plafond avec des chaises et tout. Il a glissé comme sur un toboggan et il a crever. Disait-il en restant neutre.

    - Ohh! Dis-je choquée. Alors c'est vraiment impossible. Tu inventes?

    -Crois ce que tu veux.

    -Ok.

    Je pense que ce garçon et moi n'allons pas être ami. Je m'assis cependant à coté de lui sur son matelas vachement épais.

    -Tu t'appelle comment? Dis l'autre.

    -Cassandra mais mais parents me surnomment Cassie. Dis-je en souriant. Et toi?

    - Moi c'est Ilies. Ravi de faire ta connaissance... Cassie. Il me sourit de même.

    -T'as quelle âge ?

    -Dix ans et toi?

    -Huit ans et toutes mes dents. Je lui souriai pour lui montrer mes dents.

    -Ah ouais tu les as bien toutes.

    On se mis a rigoler de bon coeur. Il n'était pas si froid que je ne me l'imaginai. Il était sociable.

    -Il s'est passé quoi pour que t'arrive ici? Dit-il

    Je lui racontai tout.

    -Ah. Moi aussi j'ai voulu sortir des enfers mais je cherchais un moyen de trouver comment je ne connaissais pas le Souterrain ? MERDE ! Jaurai pu retrouver Tantine ! Bon tu sais quoi on verra comment et quoi on fera dès notre sortie. Tu sais la tribu ne sont pas méchant, il essaient de nous et se protéger mais ne savent pas comment s'y prendre bien. Ne leurs en veut pas. Alfred, c'est mon papa ! Il sourit. On se le promait Ok? Il tendit son auriculaire vers ma man.

    - Promis !

    Nous serrâmes nos deux doigts. Drôle de pratique pour une promesse.

    À suivre...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :